Contacter l’association S.O.S. Amiante

Contacter l’association S.O.S. Amiante

Conseils, aide & assistance
Région Nord : 01 44 51 97 60 | Région Sud : 05 56 42 18 18

Cliquez pour nous contacter

Amiante : toujours un enjeu de santé publique

Amiante : toujours un enjeu de santé publique

Malgré l’interdiction de l’amiante, depuis 1997, les victimes de l’amiante sont toujours nombreuses, en particulier dans les travailleurs du BTP.

Les conséquences de l’exposition à l’amiante peuvent apparaitre 30 ans après.

Contacter SOS Amiante

Contacter SOS Amiante

Contacter l’association d’aide aux victimes de l’amiante et obtenez l’aide et les conseils de nos bénévoles pour la reconnaissance de vos préjudices

Contacter l’association S.O.S. Amiante

Contacter l’association S.O.S. Amiante

Conseils, aide & assistance
Région Nord : 01 44 51 97 60 | Région Sud : 05 56 42 18 18

Le F.I.V.A. refuse le projet de fusion avec l’O.N.I.A.M.

Le F.I.V.A. refuse le projet de fusion avec l’O.N.I.A.M.

Une bonne nouvelle pour les victimes de l’amiante

Réuni le 31 août 2021, un conseil d’administration extraordinaire du Fonds d’Indemnisation des Victimes de l’Amiante (F.I.V.A.) devait examiner le projet de fusion avec l’Office National d’Indemnisation des Accidents Médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (O.N.I.A.M.).

f t s A a p

Amiante mortelle : propriétés et utilisation

Présente dans de nombreux bâtiments publics et habitations privées

L’amiante est la forme fibreuse des silicates minéraux appartenant aux roches métamorphiques du groupe des serpentines.

Signalétique 'Attention contient de l'amiante'
Signalétique ‘Attention contient de l’amiante’

On distingue deux types d’amiante :

  • le chrysotile ou l’amiante blanc, qui représente la majeure partie de l’amiante industriel
  • les amphiboles, qui comprennent cinq espèces : l’anthophyllite, l’amosite, la crocidolite (amiante bleu), l’actinolite et la trémolite.

L’amiante est un matériau qui possède des propriétés physiques et chimiques spécifiques et dont le prix de revient est peu onéreux.L’amiante est incombustible, un bon isolant thermique et électrique et résistant à la traction et à l’action corrosive des produits chimiques.

Étant donné ses propriétés particulières, l’amiante a trouvé de multiples applications dans l’industrie, en particulier dans le bâtiment (agent ignifuge – flocage à l’amiante – isolation des tuyaux et des chaudières, tuyaux d’amiante ciment, gouttières et joints d’étanchéité, revêtement de sol …) et dans l’industrie automobile et ferroviaire (garnitures de freins, pots d’échappement, joints et garnitures des fenêtres et des wagons …)

L’amiante s’est donc trouvée au coeur d’importants intérêts industriels, faisant travailler des centaines de milliers de personnes, bien que depuis plus d’un siècle l’amiante était dénoncée comme étant dangereuse pour la santé.

L’utilisation industrielle intensive de l’Amiante a débuté vers 1930

A partir de cette date, des milliers de tonnes d’amiante ont été posées dans de nombreux bâtiments publics et habitations privées.

Après la constatation de nombreuses maladies graves, l’utilisation de l’amiante a fortement diminué à partir de 1970.

Même si l’amiante n’est plus utilisée aujourd’hui, il reste de grande quantité d’amiante dans les bâtiments, au niveau de la structure même de ces derniers mais aussi au niveau des équipements (tuyaux, chaudières, isolation …).

Les différentes maladies induites par l’inhalation des fibres d’amiante apparaissent après un délai de 15 à 50 ans après l’exposition au matériau.

Cela veut dire que nous sommes simplement au début de l’apparition massive des cancers et autres maladies liées à l’amiante.

Dans les prochaines années, nous allons vivre une véritable tragédie et nous allons assister, impuissants, à la mort de milliers de gens.

Selon les prévisions des scientifiques, le chiffre des décès devrait atteindre, voire dépasser, le seuil des 10 000 morts par an et la progression se poursuivra jusqu’en 2030 voire 2050.