f t s A a p

Florence, décès de son père en 2010, ouvrier de chantier naval

Date : 09/05/2020

Mon père a travaillé pendant de nombreuses années dans un chantier naval, dans le sud de la France.

« La reconnaissance de la maladie professionnelle de mon père et l’indemnisation obtenue par le F.I.V.A. nous ont permis de faire notre deuil, … »
En 2008, suite à des problèmes respiratoires, il lui a été diagnostiqué un mésothéliome.

Malheureusement, malgré une intervention chirurgicale et de la chimiothérapie, l’évolution a été très rapide et mon père est décédé en février 2010, à l’âge de 56 ans.

L’annonce de sa maladie, sa gravité et son décès en peu de temps, tout cela a été si soudain que toute notre famille a été totalement anéantie.

Néanmoins, je voulais faire quelque chose, défendre la mémoire de son père tué par l’amiante rencontrée au cours de son activité professionnelle.

J’ai fait des recherches et j’ai trouvé le site de SOS AMIANTE, parfaitement clair et complet.

En fin de compte, avec ma mère et mes frères et sœurs, nous avons pensé qu’une action auprès du F.I.V.A. correspondait le mieux au désir de la famille.
En effet, le départ prématuré de mon père, laissait toute notre famille dans le désarroi mais aussi dans le besoin financier le plus total.

Avec les conseils de SOS AMIANTE nous avons choisi de demander une indemnisation pour chacun d’entre nous.
SOS AMIANTE s’est occupé de tout depuis la constitution du dossier jusqu’à l’obtention de l’indemnisation par le F.I.V.A. de tous les préjudices de la famille y compris le remboursement des frais d’obsèques et cela dans un délai rapide.

La reconnaissance de la maladie professionnelle de mon père et l’indemnisation obtenue par le F.I.V.A. nous ont permis de faire notre deuil, de défendre ainsi la mémoire de mon père et d’apporter aussi, une aide financière conséquente à ma mère.
Aussi, pour tout cela, je remercie très sincèrement les bénévoles de SOS AMIANTE qui nous ont soutenus moralement dès notre premier contact et qui ont fait toutes les démarches auprès du F.I.V.A.