f t s A a p

Actualités pour les victimes de l'Amiante

Informations, décisions de justice et jurisprudences

Un nouveau traitement pour le mésothéliome ?

Date : 29/01/2016

Le mésothéliome pleural malin est une tumeur agressive de la plèvre, consécutive à une exposition professionnelle à l’amiante, qui laisse peu d’espoir aux patients concernés.

Actuellement, en France, les traitements sont la chimiothérapie, la radiothérapie palliative et pour 5% des patients la chirurgie combinée avec la radiothérapie et la chimiothérapie.

Aujourd’hui, une thérapeutique innovante mise au point aux Etats Unis, va être expérimentée, en France, au C.H.R.U. de Lille, par le Professeur Arnaud Scherpereel et son équipe.

Cette nouvelle technique, la thérapie photo-dynamique combine l’association d’un produit photo sensibilisant, de la lumière et de l’oxygène, induisant une réaction chimique au sein des cellules cancéreuses provoquant leur mort ainsi que celle des vaisseaux tumoraux.

Lire la suite



Scandale de l’amiante – Martine Aubry mise hors de cause

Date : 14/04/2015
La Cour de Cassation vient de rejeter, définitivement le pourvoi des victimes contre Martine Aubry.

Martine Aubry avait été mise en examen, en novembre 2012, pour homicides et blessures involontaires pour son rôle, entre 1984 et 1987, au Ministère du Travail, en sa qualité de directrice des relations du travail.

Cette affaire concernait, en particulier, l’exposition à l’amiante des salariés de l’usine Ferodo-Valeo de Condé-sur-Noireau dans le Calvados.

Seules huit personnes restent mises en examen, dont six anciens directeurs ou employés de l’usine de Condé-sur-Noireau. … Lire la suite



SOS Amiante regrette vivement la décision de la Cour de Cassation du 3 mars 2015

Date : 25/03/2015

La décision du 3 mars 2015, de la Cour de Cassation, est une très mauvaise nouvelle pour les travailleurs ayant été exposés à l’amiante, qui souhaitent bénéficier de la réparation du préjudice d’anxiété.

Par cette nouvelle décision, la Cour de Cassation précise que la reconnaissance d’une exposition directe à l’amiante n’est plus suffisante et qu’il faut aussi avoir travaillé dans une entreprise figurant sur la liste des établissements ouvrant droit à l’allocation de cessation anticipée des travailleurs de l’amiante.

Lire la suite



Les fonctionnaires pourront bénéficier de l’allocation spécifique de cessation anticipée d’activité

Date : 02/12/2014

SOS AMIANTE prend acte de la décision du Ministre de la Fonction Publique, Madame Marylise Lebranchu, d’accorder aux fonctionnaires exposés à l’amiante les mêmes droits que les salariés du privé.

Ainsi les fonctionnaires pourront bénéficier de l’allocation spécifique de cessation anticipée d’activité, dispositif dont bénéficiait le secteur privé depuis 1999.

Mais, pour SOS AMIANTE, il faut aller plus loin, car ce dispositif ne doit pas se limiter aux fonctionnaires ayant développé une maladie liée à l’amiante, mais aussi pour ceux qui ont simplement été exposé à l’amiante au cours de leur activité.

Lire la suite



Amiante : Scandale à Aulnay sous Bois

Date : 26/11/2014

19 000 anciens écoliers d’Aulnay sous Bois sont recherchés.

Mais beaucoup de ces élèves ont quitté la région depuis longtemps et n’ont pas fait le lien entre leur pathologie pulmonaire et leur exposition à l’amiante pendant leur adolescence.

SOS AMIANTE a déjà en charge plusieurs dossiers de demande d’indemnisation auprès du F.I.V.A. pour des victimes qui ont fréquenté les trois groupes scolaires d’Aulnay sous Bois, situés à proximité du Comptoir des minéraux et matières premières (CMMP). … Lire la suite



Amiante Eternit : Fin du procès mais les victimes restent mobilisées

Date : 24/11/2014

Le Parquet de Turin vient d’ajouter 50 dossiers supplémentaire à la procédure contre Stéphan Schmidheiny dans le cas des 256 décès pour cancer de la plèvre liés à l’amiante d’Eternit.

SOS AMIANTE se félicite de cette décision qui va relancer la procédure contre l’industriel suisse, ex-propriétaire d’Eternit Suisse et ancien actionnaire d’Eternit Italie.

En effet, Monsieur Schmidheiny a été acquité mercredi à Rome, pour un problème de prescription, alors qu’il avait été condamné à 18 ans de prison en 2013. … Lire la suite



Les victimes de l’amiante s’organisent

Date : 06/11/2014

Pour SOS AMIANTE, la création de la Nouvelle Coordination pour les victimes de l’amiante représente une très bonne initiative et félicite les 25 associations qui ont pris cette décision.

Le dépôt des plaintes pénales auprès du Pôle de Santé Publique du Tribunal de Grande Instance de Paris était, au départ, une démarche licite.

Cependant, il est évident, pour diverses raisons, que la justice ne semble pas vouloir poursuivre les différents responsables du scandale sanitaire de l’amiante et que des actions pénales au niveau de différents tribunaux de province pourrait contribuer à débloquer la situation.

SOS AMIANTE, association crée en 1995, avait décidé de ne pas s’associer à l’Association Nationale des Victimes de l’Amiante, lors de sa création en 1996, et à ses différentes prises de position et actions judiciaires y compris individuelles.

Lire la suite



Grande avancée dans le dépistage des victimes potentielles de l’amiante

Date : 03/11/2014

SOS AMIANTE, seule association des victimes de l’amiante dont la majorité des bénévoles est médecin, est particulièrement intéressée par l’information donnée par le C.H.U. de Nice.

Il s’agit d’une annonce qui peut susciter beaucoup d’espoir pour toutes les victimes potentielles de l’amiante.

Un dépistage par une simple analyse sanguine d’un cancer des poumons, avant toute image radiologique, devrait permettre la mise en place d’un traitement précoce.

Avec cette nouvelle technique, on peut espérer pouvoir modifier à la baisse le nombre potentiel des décès des victimes de l’amiante, évalué à ce jour, malheureusement à 100 000 mort entre aujourd’hui et 2050. … Lire la suite



Amiante et HLM : le plan à minima du gouvernement

Date : 01/09/2014

SOS AMIANTE prend acte de la décision du gouvernement qui va permettre aux organismes HLM d’emprunter 400 millions par an à l’État pour mettre en œuvre le désamiantage des logements sociaux.

Malheureusement, cette décision ne répond absolument pas à l’ampleur du problème des locaux amiantés dans la mesure où le montant annuel de l’emprunt consenti ne permettra de traiter que 40 000 logements par an alors que 3 millions de logements sociaux sont gangrénés par l’amiante.

SOS AMIANTE regrette vivement cette position du gouvernement qui n’aura que très peu d’impact sur ce problème de santé publique qui pourrait provoquer jusqu’à 100 000 morts par contamination par l’amiante jusqu’en 2050.

Lire la suite



Victimes amiante : 100 000 morts d’ici 2050 …

Date : 01/09/2014

Dans un rapport qu’il vient de publier, le Haut Conseil de la Santé Publique estime que « l’amiante sera encore responsable de 100 000 décès jusqu’en 2050 ».

En France, les différents responsables politiques, en interdisant l’amiante, bien trop tardivement (le 1er janvier 1997) portent une lourde responsabilité dans ce véritable drame de santé publique.

Nous devons poursuivre et intensifier nos actions en justice afin que tous ces responsables soient lourdement sanctionnés. … Lire la suite